Ladyboys: Où les rencontrer à Bangkok (Thaïlande) + 1 site de rencontre

rencontre ladyboy

Si vous prévoyez un séjour en Thaïlande, vous n’êtes pas censé ignoré que le pays est réputé pour ces transsexuelles. Plus communément appelé Ladyboy. Ou encore plus vulgairement Katoey. Si ces 3 termes vous sont étrangers, vous feriez mieux de lire la suite de l’article.  Car certains d’entre-vous pourraient être surpris de leur rencontre.

C’est quoi un ladyboy?

Je vais vous avouer quelque chose. La toute première fois où je me suis rendu en Thaïlande, je n’avais encore jamais entendu parlé de transsexuelles. D’ailleurs, je ne savais même pas que ça existait pour être franc. Il m’aura fallu une soirée entre potes (après 2 semaines d’entrainement dans un camp) pour tomber sur un groupe de Thaïlandaises assez spéciales.

Je ne m’étendrais pas sur la soirée. Soirée, qui c’est d’ailleurs plutôt bien déroulé pour l’un d’entre nous… avant qu’il dessaoule… Vous voyez ce que je veux dire…

Bref, une ladyboy, au départ, c’est une homme. Je dis bien au départ. Oui, parce qu’à la fin, il ne reste plus grand chose de masculin… à si, mais pas tout le temps ;-).

Vous croyez encore au père Noël?

Effectivement, la transition commence souvent très jeune. Dans le village où je vis, il n’est pas rare de voir de jeunes garçons (entre 10 et 13 ans) se comporter comme des filles. Mais c’est généralement à l’adolescence où la métamorphose commencer vraiment.

A savoir:

  • Maquillage
  • Vêtement féminin
  • Démarches et manières de filles (souvent à outrance)
  • Prise de pilules contraceptives
  • Implantation mammaire
  • Injection de botox
  • Chirurgie esthétique du visage (nez, pommettes, menton)
  • Changement de sexe

Bref, vous avez toutes les chances de les confondrez avec une « vraie » femme. Avis aux Don Juan qui pensaient profiter de leur séjour pour gouter aux charmes asiatiques…

Ce qui est assez marrant, c’est que certaines aiment vous faire voir à quel point elles ont changés en vous montrant leurs photos d’avant. Je vous conseille d’être bien assis…

Où rencontrer des ladyboys à Bangkok?

Inutile de tourner autour du pot. Si vous lisez cet article, c’est soit parce que vous êtes un curieux de passage. Soit parce que l’idée de rencontrer une ladyboy vous titille l’esprit. Si vous faites partie de la deuxième catégorie, la suite de l’article risque bien de vous intéresser. Même si je doute que vous ne vous soyez pas déjà renseigné au préalable.

Honnêtement, des ladyboys vous en croiserez partout. Il suffit juste d’ouvrir les yeux et vous vous apercevrez (avec stupeur) que la serveuse à quelque chose de spécial. Si ce n’est pas la vendeuse de parfum ou encore la caissière du 7/12. Bref, elles sont partout.

Le problème, c’est que la plupart ne parlent pas forcément anglais. Alors, à moins que vous soyez à l’aise en Thaï (ce qui représenterais un gros avantage), il n’est pas si évident de les aborder. Sans compter que vous n’allez surement pas passer 15 jours de vacances en Thaïlande à draguer.

Bref, voici comment je procéderais si je souhaiterais rencontrer des ladyboys en Thaïlande.

Les sites de rencontres

Vous êtes surement encore en France à l’heure où vous lisez ces lignes. Pourquoi ne pas en profiter pour prendre de l’avance en vous dressant une liste de contacts.

Cela présente plusieurs avantages:

  • Vous vous assurez qu’elle parle anglais
  • Vous gagnez du temps une fois sur place (pas besoin de faire la tournée des bars tous les soirs)
  • Vous bénéficiez d’une guide locale (à vous les bons petits plats)

Si je n’avais qu’un seul site à vous recommander, c’est bien http://myladyboydate.com. J’ai eu l’occasion de le tester suite à la demande d’un ami, et je dois dire que le site est m’a surpris. Des profils à la pelle, des ladyboys qui recherchent avant tout des relations « sincères » (attention tout de même). Et puis le webmaster est un français vivant aux Philippines…

Bon, si vous préférez les rencontres un peu plus « direct », vous pouvez toujours faire un tour sur ce site. 😉

Voilà pour les sites de rencontres.

Les bars

La deuxième manières de rencontrer des ladyboys à Bangkok, c’est encore de vous rendre dans des bars. Qu’on s’entendent bien, ici, inutile de chercher l’âme soeur.

Pour ma part, je me suis déjà rendu avec Jasmine au King’ Corner. Après une longue semaine de taf, on avait envie de déconnecté complet. Je ne sais pas ce qui nous a pris, mais on a décidé d’aller prendre un verre dans un bar à Katoey.

photo 3-3

Bref, bonne ambiance, ladyboy on ne peut plus sexy, quoi demander de plus.  Si vous vous rendez dans un bar, le mieux est encore de vous poser, commander une bière et prendre le temps d’inviter une ladyboy à votre table. En général, elles parlent plutôt bien anglais et savent faire la conversation.

Bien sûr, elles userons de leur charme pour vous faire consommer (elles sont commissionnés sur les boissons). Attention, elles sont plutôt cash. Si elles voient qu’il y a une ouverture, elles s’y glisseront à 100%. Au contraire, si elles voient qu’elles ne tireront rien de vous, elles iront voir ailleurs.

Voici quelques bars où vous rendre:

  • Le King’ Corner à Patpong
  • Le coockatoo au Soi Cowboy
  • Le Temptation et l’Obsession à Nana Plaza

Voici, il ne vous reste plus qu’à y faire un saut.

Les autre manières

Je ne passe pas une journée sans croiser une transsexuelles. Même mon petit village perdu au fin fond de l’Isaan a son « ladyboy gang ». Pour vous dire. Bref, si vous êtes admiratif des ladyboys, sachez qu’il existe des cabarets et autres shows qui vous permettront de les regarder évoluer sur scène.

Pour ma part, j’ai déjà tester le Calypso. Un cabaret revue assez populaire où tous les participants sont soit des transsexuelles, soit des gays. Cerise sur le gâteau, vous pourrez même vous faire prendre en photo avec eux à la fin de la représentation.

Voilà voilà pour cet article consacré aux ladyboys. Sachez que j’aurais pu en écrire 2 ou 3 fois plus car il y a vraiment à raconter. Disons que c’est article pour vous apprendre les « bases » si vous souhaitez rencontrer des ladyboys en Thaïlande. Il ne me reste qu’à vous souhaiter de bonnes rencontres.

Comments are closed.